Appareillage du réseau trolleybus tpg

Comme un tram qui commande ses aiguilles depuis sa cabine, automatiquement ou manuellement, il en va de même d’un trolleybus. La seule différence est dans le contrôle. Alors que le wattman doit contrôler visuellement son feu et la position des lames d’aiguillage avant son passage, le conducteur de trolleybus contrôle son feu avant et ses perches après le passage de celles-ci sous la zone d’aiguillage, afin d’éviter tout décâblage, au cas où elles n’auraient pas suivi la bonne direction.

Ci-dessous une aiguille trolleybus vue de près.

Aiguille réseau trolleybus - Collection SNOTPG

Les trolleybus ont un terminal de commande d’aiguillage situé au-dessus du conducteur. Ce terminal, appelé «Trans-X» (photo ci-dessous), sert à envoyer les ordres de commande vers l’antenne de réception de la ligne aérienne. Depuis ce terminal on peut :

  • commander automatiquement, à l’aide d’un code (d’habitude le numéro de la ligne), toutes les aiguilles sur le parcours normal de la ligne sélectionnée ou sur un parcours spécifique (rentrée au dépôt), sans aucune autre intervention de la part du conducteur;
  • commander les aiguillages d’accès à la voie de lavage ou de stationnement du trolleybus lors de la rentrée au dépôt;
  • commander manuellement (sans code) les aiguilles, par exemple lors de changements d’itinéraire en cas de perturbations sur le réseau ou lors de remises à l’heure.

TRANS-X - Collection SNOTPG

Fonctionnement d’une aiguille

Un émetteur placé au bout de la perche droite du trolleybus donne un ordre à l’aiguille, par l’intermédiaire d’une antenne de réception placée sur la ligne (voir photos ci-dessous) qui actionne le mécanisme et verrouille le système. 

Ci-dessous : émetteur sur la perche droite …          … et antenne de réception avec ses écriteaux

Emetteur sur la perche - SNOTPG

Antenne de réception - SNOTPG

La position des lames est indiquée par un signal de verrouillage (voir photos ci-dessous). Le système permet une mémorisation des ordres. Un deuxième véhicule peut émettre un ordre et attendre le déverrouillage du système par le véhicule précédent. Le système va alors de nouveau se verrouiller selon l’ordre reçu du second véhicule.

Feu trolley - SNOTPG

Feu trolley - SNOTPG

Ci-dessous : antennes d’annulation de verrouillage

Trolley SNOTPG

 

A noter : Les aiguillages actuels de trolleybus, à commande électronique, restent positionnés dans la direction empruntée par le dernier véhicule qui a passé; d’où présence de signalisation lumineuse.

A l’origine, sur le réseau CGTE-TPG, les aiguillages électro-magnétiques revenaient dans la position initiale, grâce à un dispositif à ressort. Les trolleybus assurant la ligne directe passaient sans agir sur l’aiguillage. Seuls ceux qui bifurquaient devaient « faire l’aiguille ».


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.