Quand la presse parle des tpg, c’est très rarement pour être gentils. On “casse” du tpg à tout va. Apparemment les journalistes aiment cela. Les commentaires à la suite des articles ne sont pas mieux. De longues phrases de conn.. bêtises, des affirmations sans connaissances de l’entreprise ou de son fonctionnement, sans oublier le dérapage quotidien et haineux sur les travailleurs frontaliers.

Alors, avant de poster des commentaires ou des remarques sur un sujet concernant l’histoire ou les tpg actuels dans divers page Facebook que je ne nommerai pas, venez vous renseigner sur SNOTPG (site ou page Facebbok), posez vos questions de manière privée ou publique.

SNOTPG vous répondra dans la mesure des ses possibilités (sans divulguer des éléments liés au fonctionnement de l’entreprise).

Qui sommes nous ?

SNOTPG est au cœur de l’événement. Employé aux tpg depuis 1989, d’abord comme conducteur (1989 à 2011) et comme employé de bureau depuis 2011 à aujourd’hui, je tenterai de satisfaire à vos interrogations dans la mesure de mes possibilités, sans me substituer aux services de communication des tpg officiels.

L’ autre contributeur de SNOTPG est un amateur passionné et usager régulier des tpg. Il a suivi de près l’évolution de la CGTE, puis des tpg depuis son enfance et possède une bonne connaissance des transports publics, en observateur averti.

A bientôt sur SNOTPG

bla-bla-bla