Catégories Actualités, Electrique, Hess, Suisse, Trolleybus, Véhicule, Zürich

SwissTrolley plus


«SwissTrolley plus» – l’avenir est en route

«SwissTrolley plus» est un projet phare soutenu par l’Office fédéral de l’énergie. Il a pour objectif la fabrication en Suisse d’un véhicule électrique propre, doté de composants et de systèmes de commande durables. Sa mise en service fait partie de la stratégie d’électrification «eBus VBZ»: outre l’essai pilote conduit avec un bus électrique de quartier et de nouveaux bus hybrides articulés, celle-ci prévoit également de passer aux trolleybus sur les lignes 69 et 80. Ces prochaines semaines, le «SwissTrolley plus» sera testé, tout d’abord sans voyageurs, sur plusieurs lignes du réseau des entreprises de transport de Zurich. Une fois la phase de test bouclée avec succès, il est prévu de passer à une mise en service avec des passagers à son bord.

Image source Hess

Propre, économique et flexible

Le «SwissTrolley plus» est le fruit de la technique avérée de la caténaire, conjuguée à la technologie des batteries de dernière génération. Sa batterie de traction haute performance permet une circulation sans caténaire. Résultat: d’un côté, les lignes peuvent être prolongées sans problème et de l’autre, les plaques tournantes ferroviaires n’ont plus besoin de la technique complexe de la caténaire. Il est alors possible de renoncer à une grande partie des aiguillages aériens et les travaux d’entretien, et par conséquent les coûts d’exploitation, s’en trouvent considérablement réduits.

Meilleure efficacité énergétique

«Pour le «SwissTrolley plus», les ingénieurs de HESS ont dû mettre au point un tout nouveau concept de véhicule capable de décharger le réseau caténaire de la ville de Zurich», explique Alex Naef, CEO de Carrosserie HESS AG. Les trolleybus traditionnels peuvent récupérer l’énergie de freinage et la réinjecter sous forme d’énergie électrique dans le réseau des lignes aériennes. Mais pour cela, il faut qu’au moins un autre véhicule circulant dans le même secteur caténaire ait besoin d’énergie au même moment. Si ce n’est pas le cas, seule la part d’énergie de freinage immédiatement consommée par les groupes auxiliaires pourra être utilisée. Le surplus d’énergie sera alors converti par le biais de la résistance de freinage en chaleur inutile. La batterie de traction du «SwissTrolley plus» permet 100 % de freinage régénératif. Son besoin en énergie est jusqu’à 15 % inférieur à celui d’un trolleybus traditionnel. 

Image source Hess

Durée de vie des batteries

Malgré leur technologie ultra moderne, les batteries ont une durée de vie bien inférieure à celle des trolleybus. Toutefois, pour éviter de les changer trop souvent inutilement, le Centre BFH-CSEM Stockage d’énergie de la Haute école spécialisée bernoise étudie aujourd’hui des modèles prédictifs et des méthodes visant à optimiser au maximum leur longévité. «Nous testons ces batteries dans les conditions les plus réelles possibles. La commande autoadaptative augmentera encore l’efficacité de ces puissantes batteries. Mais cette interaction devra rester parfaitement fonctionnelle, quelles que soient les conditions météorologiques et les variations de température», ajoute Andrea Vezzini, responsable du centre BFH-CSEM Stockage d’énergie. 

Alliance des savoir-faire

Le projet «SwissTrolley plus» a été initié par Carrosserie HESS AG, en collaboration avec les entreprises de transport de Zurich (VBZ). Les partenaires ETH Zurich et la Haute école spécialisée bernoise l’ont utilisé comme plateforme de recherche pour mener des études dans les domaines des systèmes de commande, de l’optimisation et de la technologie des batteries. L’Office fédéral de l’énergie OFEN encourage la démarche dans le cadre de ses programmes de soutien à la recherche énergétique et aux projets phares.

Image source Hess

Donnée technique :

SwissTrolley plus n°183 – Source image Hess
SwissTrolley plus n°183 – Source image Hess

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.