[imageframe lightbox=”yes” style_type=”none” bordercolor=”” bordersize=”0px” stylecolor=”” align=”none” animation_type=”0″ animation_direction=”down” animation_speed=”0.1″ class=”” id=””][/imageframe]

Ci-dessus, autobus FBW série 101 à 129 lors de la livraison au centre de maintenance de la Jonction. Collection SNOTPG

Fiche technique

  • Année de cosnstruction : 1975
  • Numérotation TPG : 101 à 129
  • Longueur du véhicule : 17,40 m.
  • Largeur de la caisse : 2,50 m.
  • Hauteur du véhicule : 3,00 m.
  • Poids du véhicule à vide: 14’800 Kg / Poids du total en charge : 25’000 Kg
  • Places assises : 44+1 / Places debout : 101 / Total places : 146

CHÂSSIS: Le châssis acier et la carrosserie métal léger sont pratiquement identiques à ceux des trolleybus articulés unifiés UST. A l’exception du moteur, de la boite de vitesses, de la transmission et du chauffage, tous les organes et composants d’une série sont interchangeables avec les éléments correspondants de l’autre série. Nous espérons de cette standardisation, une rationalisation des travaux d’entretien et de réparation, et en définitive une amélioration de la fiabilité.

MOTEUR : Le véhicule est entraîné par un moteur FBU horizontal, type Eu4 AK disposé sous le plancher, entre l’essieu avant et l’essieu médian.

  • Cylindrée : 11,6 1.
  • Puissance effective : 255 ch DIN à 2.000 t/mn Couple maximum: 104 kgm à 1.350 t/mn .Suralimentation à turbocompresseur HOLSET. 7 paliers pour le vilebrequin. Equipement d’injection BOSCH

BOITE DE VITESSES: Boîte de vitesses automatique FBW type T1 est fixée directement à la sortie du moteur par un flasque. Convertisseur de couple avec facteur de multiplication hydraulique 2,83. Transmission planétaire à 2 vitesses Multiplication de démarrage total : 5,01 Réglage électro-hydraulique. Radiateur d’huile séparé

  • Couple transmis garanti : 120 kgm

DIRECTION: Servo-direction ZF à écrou à billes.

Freins
Le double circuit de frein à air comprimé agit sur les trois essieux en tenant compte de la répartition des charges statiques et dynamiques. Tous les tambours de frein sont équipés d’un système de rattrapage automatique de l’usure des garnitures et d’un dispositif contre le sifflement. Le fonctionnement est progressif et sans à-coups sur toute la course de freinage.
Le frein à main est du type “à accumulation d’énergie” qui accroit la sécurité générale du fait qU’il agit en dépression (véhicule freiné en cas de manque d’air).
Les freinages fréquents en exploitation urbaine conduisent à l’adjonction d’un ralentisseur électrique TELMA type CAI 35 commandé par le début de course de la pédale de frein. Il évite l’usure prématurée des garnitures de frein et l’échauffement rapide de celles-ci.