Les livrées au cours du temps

Les couleurs portées par les véhicules d’une compagnie de transports publics – ce que nous appelons communément la « livrée » – représentent l’identité visible de cette compagnie. Au-delà de l’aspect standardisation et des avantages économiques liés à celle-ci, la livrée des véhicules est surtout perçue comme un message d’identification visuelle cohérent par la clientèle. Comme cela a été le cas pour l’immense majorité des compagnies de transports publics, les livrées des véhicules genevois ont plusieurs fois changé depuis la création de la CGTE en 1900, puis sous l’ère des TPG, depuis 1977.

Historique des livrées CGTE et TPG depuis 1900

De 1900 à 1906 : Livrée jaune vanille avec filets et cadres rouge bordeaux. Les voitures portent un numéro sur les quatre faces. Sur les faces latérales, ce numéro se trouve sur fond blanc au centre d’une ellipse bordée de noir portant l’inscription complète « COMPAGNIE GENEVOISE DES TRAMWAYS ELECTRIQUES ».


Dessin réalisé par G.Elmiger

Dès 1906 : Le bas de caisse est vert olive avec cadres et pourtour des fenêtres en vert clair. Décoration : filets fins entrelacés et numéro du véhicule jaunes dorés sur les quatre faces. Monogramme avec les lettres CGTE entrelacées sur les faces latérales.


Dessin réalisé par G.Elmiger

Dès 1928 – 1930 : Au gré des révisions et transformations, les voitures reçoivent une nouvelle livrée vert olive pour le bas de caisse et brun chocolat clair pour le pourtour des fenêtres. Filets simplifiés et numéros jaunes sur toutes les faces. Le sigle de la compagnie disparaît.


Dessin réalisé par G.Elmiger

De 1937 à 1950 : Les autobus reçoivent la livrée bleu clair et ivoire de la Compagnie Genevoise des Autobus, filiale de la CGTE. Cela concerne les autobus 11, 12 13 (Saurer à moteur avant de 1931-1932 qui sont repeints), les Saurer 15, 16 et 21 à 26 de 1937, livrés neufs dans ces couleurs, et les trois premiers exemplaires des « normalisés » 40 à 52 de 1949. Il n’y a pas de sigle sur les faces latérales.


Dessin réalisé par G.Elmiger

Dès 1942 : Introduction progressive de la livrée vert foncé et ivoire sur les premiers trolleybus genevois et sur les trams passant en révision. Cette livrée est généralisée sur les véhicules neufs dès 1950. Le sigle CGTE réapparaît sur les faces latérales, le C englobant les lettres G, T et E. A noter que parallèlement, le matériel de la compagnie Genève – Veyrier conserve sa livrée d’origine en vert foncé.


Dessin réalisé par G.Elmiger

Fin 1957 : Dans la perspective de l’introduction d’une nouvelle livrée, la CGTE procède à des essais. La motrice « normalisée » 704 est habillée de rouge bordeaux, pour le bas de caisse, et de gris aluminium, pour le pourtour des fenêtres. Cette livrée, jugée trop triste par la population (eh oui … on demandait l’avis des usagers, en ce temps-là !!!) ne sera finalement pas retenue. Les Genevois lui préfèrent la livrée rouge « coq-de-roche » et ivoire qui est testée sur la motrice 729.


Dessin réalisé par G.Elmiger

Dès 1958 : La livrée coq-de-roche et ivoire est adoptée et généralisée sur l’ensemble du matériel.


Dessin réalisé par G.Elmiger

Dès 1974 : Essais, sur recommandations du BPA et de l’UST, d’une livrée entièrement orange avec bandeau blanc sous les fenêtres sur les Be 4/4 704, 715 et 724, ainsi que sur la remorque 308. Cette livrée décorera l’ensemble des dernières séries de véhicules mis en service par la CGTE (trolleybus articulés FBW 631 – 648 de 1975, autobus articulés FBW 101 à 129 de 1975-76 et motrices Duewag 795 à 799). Elle sera étendue à quelques exemplaires de véhicules plus anciens (par exemple trolleybus « normalisés » de 1950 et autobus Saurer de la Ceinture).


Photo CGTE-TPG

Dès 1977 : Introduction progressive de la nouvelle livrée des TPG : bas de caisse orange clair et pourtour des fenêtres blanc perle.


Photo CGTE-TPG

Ci-dessous, les livrées encore en cours au TPG. Actuellement, trois livrées différentes, à savoir :

Livrée 1988 :
Livrée orange sur la moitié inférieure du bas de caisse et blanc perle, avec traits en orange obliques remontant à l’arrière du véhicule.(Autobus Mercedes O405 et O405G, Trolleybus Saurer BBC-SE et NAW Hess BBC-SE. (Exemple photo 1).

Livrée 2000 : Livrée multicolore : bas de caisse orange et blanc, avant du véhicule bleu avec « moustache » turquoise. Mêmes couleurs reprises en parallélogrammes en bordure de toiture.(Autobus MaxiBus VanHool AGG-300, Trolleybus NAW Hess Siemens. (Exemple photo 2).

Livrée 2005 : Livrée bleu foncé pour la moitié inférieure du bas de caisse et blanc perle pour le haut. (Tous les autres véhicules. (Exemple photo 3).

Livrée Exqui.City : Avec l’arrivée du premier trolleybus VanHool Exqui.City en décembre 2013,  on assiste au retour de la couleur orange. La disposition est originale : la séparation des couleurs n’est pas horizontale, mais verticale, une partie du véhicule est entièrement orange, l’autre blanche, et la disposition est inversée entre les faces gauche et droite. Cette livrée ne devrait être appliquée qu’aux trolleybus 1601-1633.

Exqui.city tpg - Source tpg et VanHool

Exqui.city tpg – Source tpg et VanHool

Fait intéressant à relever : on se plaint parfois de l’actuelle cohabitation de plusieurs livrées dans le parc des TPG. Or, en 1958, les Genevois voyaient passer des véhicules arborant les livrées suivantes :

  • Coq de roche/ivoire sur les véhicules fraîchement livrés ou repeints
  • Vert foncé/ivoire sur la majeure partie du matériel
  • Entièrement bleu sur les trolleybus « Zürichois » rachetés aux VBZ
  • Vert olive/brun clair de 1928 sur les anciens trams encore en service
  • … et même un « Tracteur » (No 153) encore dans la livrée de 1906.