L’enregistrement de fin de parcours fait ses preuves à des milliers de gens : militaires suisses, grandes entreprises de circulation et véhicules de pompiers et police. L’enregistrement de fin de parcours est une pièce à conviction appréciée lors des accidents de la route.

Aux TPG (Transports publics Genevois), les véhicules sont tous équipés d’ appareil servant à mesurer et à enregistrer la vitesse. On rencontre deux types d’appareil :

  • L’enregistreur de fin de parcours “TEL” Typ R10.
  • L’enregistreur de fin de parcours RAG.

Enregistreur TEL (Hasler AG – Bern)

Enregistre la vitesse jusqu’a 90 km/h, la distance de freinage, les clignotants et klaxon.
Le disque tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. Des aiguilles situées à 9 heure sur la photo 4 “effacent” l’encre déposé par un rouleau (photo 5). Photo 6, disque de remplacement.


 

Son bruit particulier de tic-tac à marqué plus d’un chauffeur !

Enregistrement de fin de parcours RAG

Les RAG sont vérifiés d’après la norme CH et correspondent à la loi suisse. Ils sauvegardent les impulsions de vitesse du véhicule et les différents statuts, et ceci même en temps d’arrêt. 12 km du parcours sont sauvegardés dans la plus fine résolution. Le RAG peut être posé partout où le législateur admet l’utilisation d’un enregistreur de fin de parcours à la place d’un tachygraphe (art. 101 VTS). Par exemple, aux pompiers, aux services de la santé, à la police, aux véhicules communaux, aux bus scolaires, aux véhicules de forains, aux remorqueurs, aux tracteurs, aux véhicules de forêt, etc

Enregistrement de fin de parcours RAG 1000

L’enregistreur de fin de parcours RAG 1000 fonctionne sans entretien pendant de longues années grâce à l’enregistrement électronique automatique. Il n’y a aucun frais consécutifs, puisque l’on peut supprimer les disques diagrammes. Un test automatique garantit la capacité de fonctionnement. Dans un enregistreur à segments électroniques, les derniers 350 m. respectivement les 20 dernières minutes du trajet, la vitesse, la date, l’heure et huit entrées de statut sont enregistrés en permanence dans le RAG.

Enregistrement de fin de parcours RAG 2000+

L’enregistreur de fin de parcours RAG 2000+ fonctionne sans entretien pendant de longues années grâce à l’enregistrement électronique automatique. Il n’y a aucun frais consécutifs, puisque l’on peut supprimer les disques diagrammes. Un test automatique garantit la capacité de fonctionnement. Dans un enregistreur à segments électroniques, les derniers 12km sont enregistrés en permanence, ainsi que le trajet, la vitesse, la date, l’heure ainsi que les statuts des clignotants, feux, klaxons, gyrophare etc. Grâce au support de données démontable, le remplacement du RAG prend quelques minutes.


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.