Trolleybus N° 1 à 12 (801 à 812)

Fiche  technique

Année de mise en service : 1942-1943 (Nos 1 à 11) ; 1948 (No 12)
Numérotation CGTE d’origine: Nos 1 à 12 (Livrée : vert et ivoire)
Numérotation CGTE dès 1958 : Nos 801 à 812 (Livrée : coq-de-roche et ivoire)
Constructeurs : Partie mécanique (châssis) : Adolf Saurer SA, à Arbon
Carrosserie, aménagement  et montage : Ateliers CGTE de la Jonction
Partie électrique : Société Anonyme des Ateliers de Sécheron (SAAS) à Genève

Appareillage 600 volts - Copyright collection SNOTPG
Appareillage 600 volts – Copyright collection SNOTPG
Longueur totale : 10,70 m
Largeur de la caisse : 2,40 m
Hauteur maximale fixe : 2,84 m
Poids à vide : 8100 kg
Empattement des essieux : 5,00 m
Puissance : 110 CV
Vitesse maximum : 45 km/h
Rapport d’engrenage : 1 : 10,6
Freins : frein électrique rhéostatique + frein à air comprimé + frein à main de stationnement
Commande électropneumatique des portes à deux vantaux depuis le poste de conduite
Places assises : 28
Places debout : 33
Capacité totale : 61 places (Maximum possible prévu jusqu’à 90-100 voyageurs !!)

Notes historiques

Cette première série genevoise de douze trolleybus a circulé avant tout sur deux lignes :
–    De 1942 (détails voir ci-dessous) à 1951 : Ligne 3  (Champel  –  Petit-Saconnex)
–    De 1950 à  1964 : Ligne 4  (Palais Wilson  –  Grand-Lancy)

On les rencontrait aussi occasionnellement sur les lignes suivantes :
–    Dès 1950 : Ligne 7  (Bel-Air  –  Saint-Jean  –  Aïre)
–    Dès 1959 : Ligne 6  (Cornavin/Molard dès 1962  –  Vernier)
–    Dès 1961 : Ligne 2  (Genève-Plage  –  Bernex)

Montage Carrosserie - Copyright collection SNOTPG
Montage Carrosserie – Copyright collection SNOTPG
Montage Carrosserie - Copyright collection SNOTPG
Montage Carrosserie – Copyright collection SNOTPG

Première série de trolleybus de la CGTE, entièrement assemblée par les Ateliers de la Jonction pour des raisons d’économie durant la guerre 1939-1945, ces véhicules se distinguent des séries qui suivront par les caractéristiques suivantes :

  • Véhicules à deux portes
  • Entrée et sortie par les deux portes
  • A l’origine, compartiment fumeurs à l’arrière du véhicule
  • Vente et contrôle des billets par un receveur ambulant dans le trolleybus

Avant de construire la série, les Ateliers de la Jonction ont mis au point le prototype No 1. Celui-ci effectue sa première sortie le 26 juin 1942. Comme aucune ligne de trolleybus n’est encore montée, les premiers essais vont se dérouler sous ligne aérienne de tramway. Le prototype circule ainsi avec une seule perche au fil et attelé à un petit wagonnet pour le renvoi du courant au rail de tram. Equipé d’accumulateurs, le trolleybus peut également se déplacer par ses propres moyens sur de courtes distances.

Juin 1942 - Copyright collection SNOTPG
Juin 1942 – Copyright collection SNOTPG
Juin 1942 - Copyright collection SNOTPG
Juin 1942 – Copyright collection SNOTPG

Les premiers véhicules sont mis en service sur la ligne 3 le 11 septembre 1942 (section Grand-Pré  –  Petit.Saconnex), puis sur la section Cornavin  –  Petit-Saconnex le 19 novembre 1942. Il faudra attendre le 3 avril 1946 pour voir les 11 trolleybus en service sur l’ensemble de la ligne, de Champel au Petit-Saconnex. Le No 12 ne sera construit qu’en 1948 avec les pièces de rechange prévues pour la série.
Dès 1958, toute la série reçoit la nouvelle livrée et les numéros 801 à 812. Dès 1964, ces trolleybus n’assurent plus que des services de renfort aux heures de pointe. Toute la série est retirée du service une première fois dès juillet 1965. Les Nos 801, 802, 804, 805 et 807 à 810 sont vendus aux réseaux de la Chaux-de-Fonds et du Val de Ruz. Les quatre véhicules restants reprennent du service de renfort sur la ligne 4 de 1969 au 15 février 1971, date à laquelle les autobus sont introduits sur cette ligne. Le 812 devient trolleybus-école No 14 de 1972 à 1974 (démolition). En 1973, le 806 est ferraillé et les Nos 803 et 811 sont vendus au réseau de la Chaux-de-Fonds.
A noter qu’il fallait de bons biceps pour conduire ces trolleys sans direction assistée !

Poste de conduite du trolleybus - Copyright collection SNOTPG
Poste de conduite du trolleybus – Copyright collection SNOTPG