Trolleybus articulés BERNA – Série 601 à 621 (1965)

Au début des années soixante, devant l’accroissement général de son trafic, la CGTE prévoit qu’il lui faudra disposer de véhicules de grande capacité, en particulier sur l’axe chargé des lignes 3-33. En 1961, elle passe commande de vingt-et-un trolleybus articulés d’un modèle unifié commun aux réseaux de Schaffhouse (série Nos 101 à 105), de Winterthur (série Nos 106 à 119) et, plus tard, de Bâle (série BVB Nos 901 à 910). A noter qu’il s’agit de la première série de véhicules articulés à Genève, et que, dès lors, tous les trolleybus mis en service à Genève seront des articulés.

Construite par Berna, SWS et SAAS et livrée en 1965, la série reçoit les numéros 601 à 621 et entre en service immédiatement, au gré des livraisons, sur les lignes 3 (Champel – Petit-Saconnex) et 33 (Champel – Aéroport).

Trolleybus articulé Berna 616 flambant neuf. Photo CGTE-TPG
Trolleybus articulé Berna 616 flambant neuf. Photo CGTE-TPG

Fiche technique

  • Année de mise en service : 1965
  • Numérotation CGTE : Nos 601 à 621
  • Livrées : 1965 : rouge coq-de-roche et ivoire CGTE Dès le milieu des années septante : Nos 602 et 613 : orange intégral UST Quelques exemplaires reçoivent l’orange et gris perle TPG dès 1980
  • Constructeurs : – Partie mécanique : Berna AG, Olten – Carrosserie : Schweizer Wagons- und Aufzügefabrik AG, Schlieren (SWS)
  • Partie électrique : Société Anonyme des Ateliers de Sécheron (SAAS) à Genève – Moteurs de tractions à courant continu 550V Sécheron ,type L 326, à excitation série, autoventilé, avec pôles de commutation. Dispositif électronique de contrôle de l’accélération SAAS
  • Puissance moteur : – régime unihoraire 129 ch sous 550 V régime continu 98 ch sous 550 V – Batteries alcalines Cd-Ni, type Voltabloc GP 150,permettant la traction exceptionnelle et de courte durée sous 72 V et alimentant tous les auxiliaires sous 24 V.
  • Longueur totale : 16,500 m Largeur de la caisse : 2,500 m
  • Hauteur maximale fixe : 3.385 m Poids à vide : 15650 kg
  • Empattement entre essieux avant et médian : 4,40 m
  • Empattement entre essieux médian et arrière : 6,30 m
  • Puissance : 2 X 130 CV
  • Vitesse maximum : 60 km/h Rapport d’engrenage : 1 : 10,5
  • Freins : frein électrique rhéostatique + frein à air comprimé + frein à main de stationnement
  • Commande électropneumatique des portes à deux vantaux depuis le poste de conduite et celui du receveur (àl’origine)
  • Suspension pneumatique type Saurer (membranes à rouleaux)
  • Places assises : 30+2 Places debout : 107 Capacité totale : 137 places
Plan technique - Collection SNOTPG
Plan technique – Collection SNOTPG

D’une esthétique extérieure harmonieuse et réussie, les Berna articulés sont malheureusement équipés d’un intérieur plutôt spartiate : ils seront les seuls trolleybus genevois à « bénéficier » de sièges durs en « bois moulé », ce qui est courant sur les séries mises en service à l’époque : autobus Saurer 971 à 996 (sièges en matière plastique), autobus Saurer « Ceinture » 421 à 438 et 441 à 452 (bois moulé également). Ils possèdent des baies vitrées latérales dont la demi-partie supérieure coulissante permet d’offrir une aération supplémentaire bienvenue en cas de forte chaleur. A noter que ces baies vitrées latérales seront modifiées sur quelques exemplaires de la série au cours des dernières années de leur engagement sur le réseau. Ce sont les premiers véhicules genevois à être équipés d’une installation de sonorisation.

De construction robuste, la série des Berna 601 à 621 s’avère cependant délicate. Elle demandera bien des heures d’entretien de la part du service technique, en particulier durant les premières années de son engagement. Echauffements des essieux moteurs (médian et arrière), usure des garnitures de freins, usure de certaines pièces des rhéostats de démarrage et nécessité de changer régulièrement les cartes électroniques conduisaient à des immobilisations fréquentes. « Si on avait 16 Berna en service sur 21, nous étions contents. C’était parfaitement normal pour des véhicules de cette génération. Ce n’est que plus tard, avec la conception par ordinateur, et la possibilité d’évaluer à l’avance le comportement de l’ensemble moteur-traction-essieu-carosserie que les véhicules sont devenus véritablement sûrs » confie M. Michel Dunand, ancien directeur technique des TPG, en page 4 du No 244 de« Reflets » (le journal d’entreprise des TPG), à propos des Berna, dans un très court article intitulé « Des légendes roulantes : Présentation d’un bus, d’un trolley et d’un tram qui ont marqué l’histoire des TPG ».


Quelques photographies du Berna articulés – Copyright “Diwabus949”

Engagement des Berna 601 à 621

De 1965 à 1975, les articulés Berna sont engagés presque exclusivement sur les lignes 3 (Champel – Petit-Saconnex) et 33 (Champel – Aéroport). Quelques-uns assurent des services ponctuels sur les lignes 2, 22 et 7, surtout aux heures de pointe. Les apparitions des Berna sont exceptionnelles sur les lignes 4 et 6. La livraison, en 1975, des 18 articulés FBW/Hess/SAAS Nos 631 à 648 permet de disposer d’un parc accru de trolleybus de grande capacité. Si quelques Berna continuent d’assurer le service sur les lignes 3 et 33, on les retrouve alors régulièrement sur les lignes 2, 22, 6 et 7, où ils roulent conjointement avec les derniers trolleybus non articulés des séries encore en service.

Evolution de la série 601 – 621

Les articulés de la série 601 à 621 n’ont pas connu de transformations fondamentales au cours de leurs quelque vingt-cinq années d’engagement sur le réseau genevois. Ils sont équipés de portes dites « automatiques » (commande d’ouverture par les voyageurs) entre octobre 1968 et juillet 1969, en vue de l’introduction du self-service, prévue pour le 1er janvier 1970, sur les lignes 3 et 33. Peu après, les sièges de receveur d’origine seront supprimés.

Au milieu des années septante, les Nos 602 et 613 reçoivent la livrée intégrale orange UST, comme quelques véhicules d’autres séries anciennes. Quelques rares exemplaires de la série recevront l’orange TPG, en particulier le 604, sur lequel les baies vitrées seront changées et une girouette latérale ajoutée.

La mise en service des 24 articulés Saurer/Hess/BBC Nos 651 à 674, en 1982-1983, vient renforcer le parc des articulés sans influencer l’engagement des Berna sur toutes les lignes exploitées par trolleybus. Par contre, l’arrivée des NAV/Hess/BBC Nos 681 à 700 en 1988 annonce la fin du service pour les 601-621. Trois d’entre eux sont déclassés en véhicules de service (voitures écoles) et renumérotés 32 (ex 609), 96 (ex 618) et 99 (ex 607).

Collection "Diwvabus949"
Collection “Diwvabus949”

Les quatorze derniers modèles de la série vont connaître un sort plus enviable et entamer une seconde vie sous le ciel du Chili. En décembre 1991, les Nos 32 (ex 609) et 96 (ex 618) partent pour le réseau de l’ « Empresa de Trasportes Colectivos Eletricos Ltds » de Valparaiso. Ils y seront rejoints en octobre 1992 par les Nos 99, 602 à 605, 611 à 613, 615 à 617 et 621, ainsi que par les FBW Nos 643 et 644. Certains y circulent encore de nos jours, dans leur livrée genevoise d’origine. A notre connaissance, seul le No 612 a reçu une livrée verte. Bel exemple de longévité pour cette belle série de trolleybus articulés !

Nous adressons nos chaleureux remerciements à « Diwabus949 », à « Ceinture1B », au Tram Club Basel et à Samuel Fuentes. Par les photos mises à disposition, leurs notes et leurs compléments d’information, ils ont permis d’étoffer et de bien illustrer le présent article.

Supplément :