Trolleybus Berliet (EH 100) – Série 881 à 892

On peut lire dans la partie consacrée aux autobus Berliet les raisons qui ont amené la CGTE à passer commande de véhicules routiers en France en 1962.
Après la conversion de la ligne 2 du tram au trolleybus en décembre 1961, la compagnie prévoit que son parc de véhicules routiers électriques sera insuffisant pour desservir les nouvelles cités d’Onex (future ligne 22) et du Lignon (ligne 7). Elle commande donc, en 1962, douze trolleybus EH 100 également à la firme Berliet.
Livrée en 1963, la série 881 à 892 dispose d’un équipement électrique Sécheron. A noter qu’il s’agit de la dernière série de trolleybus à deux essieux mise en service par la CGTE.

FICHE TECHNIQUE

  • Année de mise en service : 1963
  • Numérotation CGTE : Nos 881 à 892
  • Constructeurs: Partie mécanique : Automobiles M.Berliet SA, Vénissieux
  • Partie électrique : SAAS (Sécheron), Genève
  • Longueur totale : 10,67 m Largeur de la caisse : 2,50 m
  • Hauteur maximale fixe : 2,96 m Poids à vide : 9600 kg
  • Empattement des essieux : 5,53 Puissance : 130 CV
  • Vitesse maximale : 50 km/h Places assises : 23
  • Places debout : 65 Capacité totale : 88 places
  • Rapport de réduction des engrenages : 1:10,7
  • Puissance à l’arbre du moteur en régime uni-horaire à 22,5 km/h : 96 kW
  • Puissance à l’arbre du moteur en régime continu à 27,5 km/h : 72 kW
Plan technique - Collection SNOTPG
Plan technique – Collection SNOTPG

Selon un prospectus Sécheron de l’époque :

« Trolleybus à 550 V de la CGTE. 12 unités en service.
Moteur autoventilé, excitation en série à champ réglable; commande par contacteurs électro-pneumatiques et dispositif électronique de démarrage et de freinage à valeur constante de l’accélération et de la décélération; frein électrique sur résistances, à excitation préalable par la batterie d’accumulateurs; montage de l’appareillage en blocs interchangeables. »

Moteur identique à celui des normalisés 821 à 835.

Collection "Diwabus949"
Collection “Diwabus949”

Engagement des trolleybus Berliet

Pourvus du même aménagement intérieur que les autobus 401-415, les Berliet 881-892 sont engagés, dès leur livraison en 1963, sur la ligne 4 (Palais Wilson – Grand-Lancy) et sur la 2-22 (Genève-Plage – Bernex/ Onex Cité). Dès 1965, ils apparaissent moins sur cette dernière ligne qui a « hérité » des Berna 200 CV 861-878 après la mise en service des articulés 601 à 621 sur la ligne 3.
Les Berliet libérés passent alors sur la ligne 7 (Bel-Air – Saint-Jean – Le Lignon) et occasionnellement sur la 6 (Molard – Vernier)

Les trolleybus Berliet n’ont porté que la livrée coq-de-roche/ivoire. Ils n’ont pas connu de transformations, si ce n’est le montage des portes automatiques à commande par les voyageurs effectué entre avril et novembre 1970. A cette occasion, ils sont « décorés » de bandeaux jaune avec la mention « Portes automatiques », semblables à ceux que portent tous les véhicules de la compagnie ainsi équipés.

Dès 1975, victimes d’une forte corrosion au niveau du châssis, ils sont peu à peu retirés du service, au rythme de la livraison des nouveaux trolleybus articulés FBW de la série 631 à 648 (les 882, 885 et 889 en automne, les 883, 884 et 890 en décembre; les derniers exemplaires disparaissent du réseau en mai 1976). Toute la série des Berliet est démolie en juin et juillet 1976, selon le calendrier suivant :

  • 881 : 2.06.1976
  • 882 : 1.07.1976
  • 883 : 25.06.1976
  • 884 : 18.06.1976
  • 885 : 30.06.1976
  • 886 : 29.06.1976
  • 887 : 6.07.1976
  • 888 : 5.07.1976
  • 889 : 14.06.1976
  • 890 : 16.06.1976
  • 891 : 23.06.1976
  • 892 : 21.06.1976
Ci-contre les TB n°890, 883,884 et 885 en attente de démolition à la Jonction. Collection "Diwabus949"
Ci-contre les TB n°890, 883,884 et 885 en attente de démolition à la Jonction. Collection “Diwabus949”

Leur équipement électrique, en bon état, est récupéré en vue d’une utilisation ultérieure éventuelle sur de nouveaux véhicules. Ces équipements seront vendus aux TC, Transports publics de la Chaux-de-Fonds, pour équiper les trolleybus FBW de la série 101 à 109, mise en service en 1977 et actuellement en cours de retrait du service.

A relever que les TF, Transports publics de l’agglomération fribourgeoise, avaient également reçu deux trolleybus Berliet du même type en 1963 (Nos TF : 31 et 32). Livrés à l’origine avec deux portes, comme leurs « confrères » genevois, les Berliet fribourgeois ont reçu une troisième porte en 1970.